Archive | Livres/BD RSS feed for this section

Mon avis sur La Belle Italienne de Lucinda Riley

21 Oct

La belle italienne Lucinda Riley avis

Mes petits cultivores,

La belle italienne est un roman écrit par Lucinda Riley, où amour et drame se mêlent. Il a été publié aux Editions Charleston en septembre 2016.

Un grand merci à Babelio et aux Editions Charleston pour l’envoi de ce très beau livre.

Quatrième de couverture :

Rosanna n’a que onze ans lorsqu’elle pose les yeux pour la première fois sur Roberto Rossini, un brillant ténor, aussi beau que charismatique. La fillette se fait alors un serment : un jour, elle l’épousera. Elle ignore qu’un douloureux secret lie déjà leur destin…
 
Six années plus tard, Rosanna, devenue une belle jeune femme, débarque à Milan. Son talent prodigieux de chanteuse lui permet d’intégrer la célèbre école de La Scala… et de revoir Roberto. De Milan à New York, en passant par Londres et Paris, commence alors entre les deux artistes une passion tumultueuse et obsessionnelle. Mais les mensonges du passé menacent de faire voler leur vie en éclats.

Mon avis :

La belle Italienne est une très belle histoire d’amour qui nous transporte dans la vie de Rosanna, une talentueuse chanteuse d’opéra.

Issue d’une famille pauvre, elle monte les échelons facilement grâce à son magnifique don et en plus d’être accompagnée des meilleurs artistes dans son domaine. Au fil des années, des rencontres vont donner du sens à sa vie, pour le meilleur mais aussi pour le pire.

L’auteure a pris le parti de faire raconter à Rosanna son histoire et surtout ses décisions amoureuses, à son fils Nico. Une histoire d’amour passionnée, destructrice avec le célèbre Roberto Rossini, une des plus belles voix d’opéra de son époque.

Ce roman est captivant, et on ne peut que s’attacher aux différents personnages. Je pense notamment à son frère Luca, d’une grande humanité, à Aby, sa meilleure amie.

Leur personnalité et leur histoire sont si bien travaillés qu’on ne peut que s’émouvoir lors de la lecture de certains passages.

J’aime énormément les romans de Lucinda Riley : sa plume, la trame de ses histoires ou encore l’évolution de ses personnages. Je ne peux qu’adhérer une fois de plus à cette histoire qui nous plonge dans l’univers de l’opéra, nous fait voyager tout en découvrant des histoires d’amour, d’amitié et familiales.

Poignant, émouvant et passionnant, je vous conseille de découvrir la vie trépidante de la belle Italienne : Rosanna.

Connaissez-vous ce livre ? Quel est votre avis sur La belle Italienne ?

Parole de Léa.

Publicités

Mon avis sur Brooklyn de Colm TOIBIN

23 Sep

brooklyn-livre

Mes petits cultivores,

Brooklyn est un roman écrit par Colm TOIBIN et a été publié en 2012 aux Editions 10/18.

Quatrième de couverture :

Années 1950. New York, terre d’exil et terre promise, s’étend à l’horizon. Alors qu’elle quitte l’Irlande pour travailler à Brooklyn, la jeune Eilis se perd dans cette ville anonyme. Mais bientôt, un drame la rappelle à son pays natal. Déchirée entre deux mondes, entre l’enfance et l’avenir, quels choix fera-t-elle pour imposer sa voie ?

Mon avis : 

Eillis est le personnage principal de Brooklyn. Il s’agit d’une femme réservée, étudiant la comptabilité mais ne connaissant pas encore « la vraie vie ». Toutefois, un jour, une opportunité la contraint à quitter sa famille, sa ville et donc son pays : l’Irlande.

Commence alors une grande aventure pour Eillis : la découverte de l’Amérique et plus précisément des Etats-Unis, à Brooklyn. La jeune femme est attachante, son personnage évolue puisqu’elle devient indépendante dans ce pays nouveau pour elle. Son voyage va lui faire rencontrer de nouvelles personnes, renforcer sa personnalité et la rendre encore plus forte… mais certaines de ses décisions, notamment en amour, m’ont déplu. 

La trame est très prenante et on suit avec plaisir le destin d’Eillis et avec tristesse le bouleversement que subit sa vie.

Ce roman mêle histoire familiale, amour et amitié dans une période que j’ai beaucoup apprécié : les années 1950.

C’est un livre que j’ai beaucoup aimé et j’ai pris plaisir à le lire. Je noterais cependant un manque de profondeurs, notamment sur la fin qui est assez ouverte. J’aurais aimé des pages en plus pour que certains passages soient plus explicites. Enfin, j’aurai souhaité un personnage avec plus de complexité pour mieux appréhender l’histoire.

Je vous recommande quand même cette histoire et j’ai d’ailleurs hâte de découvrir le film.

Connaissez-vous Brooklyn ? Quel est votre avis sur ce livre ?

Parole de Léa.

 

 

 

 

Mon avis sur Ca peut pas rater ! de Gilles Legardinier

30 Août

Ca ne peut pas rater de Gilles Legardinier

Mes petits cultivores,

Ça peut pas rater ! est un livre humoristique écrit par Gilles Legardinier. Il a été publié en 2014 chez Fleuve Editions et en 2016 aux Editions Pocket.

Quatrième de couverture :

– J’en ai ras le bol des mecs. Vous me gonflez ! J’en ai plus qu’assez de vos sales coups ! C’est votre tour de souffrir !

Ma voix résonne dans tout le quartier. Et là, trempée, titubante, épuisée, je prends une décision sur laquelle je jure de ne jamais revenir : je ne vais plus rien leur passer. On remet les compteurs à zéro. On renverse la vapeur. Je vais faire payer ce fumier. Chaque joueur doit vous donner mille baffes. Je vais me venger de tout. Puisque aucun bonheur ne descendra d’un ciel illusoire, je suis prête à aller chercher le peu qui me revient jusqu’au fond des enfers.

La gentille Marie est morte, noyée de chagrin. À présent, c’est la méchante Marie qui est aux commandes. À partir de maintenant, je renvoie les ascenseurs et je rends la monnaie de toutes les pièces. Les chiens de ma chienne sont nés et il y en aura pour tout le monde. La vengeance est un plat qui se mange froid et je suis surgelée. La rage m’étouffe, la haine me consume.

Mon avis :

J’ai passé un excellent moment avec Ça peut pas rater ! Le personnage principal, Marie, est déprimée mais sa façon de penser est exquise. Pratiquement chaque phrase est drôle. Tout est comparaison, imagination… Ce livre est drôle et pétillant. Il devrait être triste mais il nous fait sourire et rire.

Après une grosse déception amoureuse, Marie décide de se venger. Et de fait, autour d’elle, les mecs sont stupides. Son patron, le sans-abri et son ex. Surtout lui. Cette jeune femme est un personnage qui évolue tout au long du roman et j’ai adoré sa personnalité et sa façon de voir les choses. A travers ce roman, l’auteur nous livre une belle leçon de vie : sur l’amour et la famille.

Ce livre est coupé en deux histoires : les problèmes de Marie au travail et les lettres anonymes qu’elle reçoit. 

Autre personnage, sa meilleure amie, est déjantée mais incroyable. Marie a des amis géniaux ayant tous des traits de caractère différents : ils sont craquants, ils sont drôles.

Je ne peux que vous conseiller ce livre amusant et comportant de belles morales. L’auteur est un fin psychologue. Il adore la nature humaine et cela de ressent à travers son livre. Il a une analyse intéressante et pertinente sur les relations entre les individus.

Petit clin d’œil pour le chat de la couverture qui est bien présent dans l’histoire avec un nom très original !

Connaissez-vous ce livre ? Quel est votre avis sur Ça peut pas rater de Gilles Legardinier ?

Parole de Lea.

 

Mon avis sur La cuisinière de Mary Beth Keane

22 Août

La cuisinière Mary Beth Kean avis

Mes petits cultivores,

La cuisinière est un roman écrit par Mary Beth Keane et est tiré de la vie de Mary Mallon, premier porteur sein de la fièvre typhoïde.

Quatrième de couverture :

Immigrée irlandaise courageuse et obstinée arrivée seule à New York à la fin du XIXe siècle, Mary Mallon travaille comme lingère avant de se découvrir un talent caché pour la cuisine. Malheureusement, dans toutes les maisons bourgeoises où elle est employée, les gens contractent la typhoïde, et certains en meurent. Mary, de son côté, ne présente aucun symptôme de la maladie. Au contraire, sa robustesse est presque indécente. Des médecins finissent par s’intéresser à son cas, mais la cuisinière déteste qu’on l’observe comme une bête curieuse et refuse de coopérer. Pourquoi la traite-t-on comme une malade alors qu’elle est en parfaite santé ? Les autorités sanitaires, qui la considèrent comme dangereuse décident de l’envoyer en quarantaine sur une île au large de Manhattan. Commence alors pour Mary Mallon, femme indépendante, un combat à armes inégales pour sa liberté…

Mon avis :

La cuisinière est un livre dramatique, en partie historique puisqu’il retrace de façon romancée le terrible destin de Mary Mallon, premier porteur sein de la fièvre typhoïde. Alors que sa passion pour la cuisine l’amène à cuisiner pour des familles bourgeoises, un foyer de typhoïde est découvert et l’entraîne dans un combat pour retrouver sa liberté… car en effet, cette jeune femme surnommée en son temps  » la femme la plus dangereuse de l’Amérique  » ou encore  » Mary typhoïde  » est enfermée sur l’île de  » North Brother  » où les médecins lui font subir une batterie d’examens pour en savoir plus sur ce cas inédit du début du 20ème siècle.

L’auteure nous plonge au coeur de l’Amérique, à New York et plus précisément dans un quartier pauvre de Manhattan où Mary vivait en compagnie d’Alfred. Tous deux immigrés, ils forment un couple détonant, à l’encontre des mœurs de l’époque. De surcroît, Alfred est loin du prince charmant et Mary a un caractère dur qui laisse peu de place à la gaieté.  Leur relation est complexe, difficile et pourtant forte.
 
Ce livre est un condensé d’espoir et de liberté, de justice et d’injustice, d’amour et de passion. Je ne peux que vous recommander ce roman haletant et passionnant. J’ai beaucoup aimé.

Connaissez-vous ce livre ? Quel est votre avis sur La cuisinière de Mary Beth Keane ?

Parole de Léa.

Mon avis sur Red Queen de Victoria Aveyard

28 Mai

Victoria Aveyard Red Queen

Mes petits cultivores,

Red Queen est une dystopie écrite par Victoria Aveyard et publié aux Editions Le Livre de Poche en février 2016.

Quatrième de couverture 

« Les Argents n’ont rien à craindre de nous, les Rouges. Tout le monde le sait. Nous ne sommes pas leurs égaux, même si rien ne nous différencie en apparence. Le seul signe distinctif, extérieur en tout cas, est que les Argents se tiennent bien droit, tandis que nous avons le dos courbé par le travail, l’absence d’espoir et la déception inévitable face au sort qui nous attend. »
 
Mare Barrow, une Rouge de dix-sept ans, passe ses journées à voler pour subvenir aux besoins de sa famille, jusqu’au jour où elle se découvre un pouvoir extraordinaire digne d’un Argent, et même d’un prince argent. Dans la prison dorée du palais d’Archeon, elle apprend la duplicité pour tenter de renverser le couple royal et libérer ses semblables.

Mon avis

Red Queen est un roman qui au début suit le schéma  » traditionnel  » des dystopies. Mais au fil des pages il prend une tournure plus originale tout en gardant certains éléments du genre.

Ce qui forme l’originalité de ce livre est la population qui vît dans un nouveau monde. En effet, un combat incessant sur l’égalité a lieu entre les Rouges (ceux qui n’ont rien) et les Argents (ceux qui ont tout). La couleur de leur sang les distingue mais quelque chose de plus puissant aussi. Le fantastique apparaît alors.

Nous faisons la connaissance de Mare, une jeune fille qui n’a pas sa langue dans sa poche, courageuse, mais peut-être un peu naïve dans certaines situations. Sa famille est attachante et aimante et donne un peu de chaleur à cette terrible histoire où manipulations et enjeux politiques sont le nouveau quotidien de Mare. On ne peut faire confiance à personne !

J’ai trouvé l’histoire captivante mais aussi horrible. Comment peut-elle ne pas l’être avec cette injustice entre les Rouges et les Argents et ce retournement de situation qui rend la fin imprévisible ? L’auteure a bien ficelé son histoire !

Comme pour chaque dystopie que je lis, je regrette toujours le manque de connaissances que l’on a sur certaines situations abordées. Pour cette lecture je pense notamment aux autres  » peuples  » en guerre contre cette région. Nous en serons peut-être plus dans le second tome que j’ai d’ailleurs hâte de lire. De nouvelles aventures avec plein d’espoirs attendent Mare et ses compagnons…

Connaissez-vous Red Queen ? Quel est votre avis sur ce livre ?

Parole de Léa.

Mon avis sur Miss Dumplin de Julie Murphy

24 Mai

Miss Dumplin Avis

Mes petits cultivores,

Miss Dumplin est un roman jeunesse écrit par Julie Murphy et publié aux Editions Michel Lafon en mai 2016. Je remercie ces dernières pour l’envoi de ce livre !

Le saviez-vous ? Miss Dumplin va être adapté au cinéma par les studios Disney.

Quatrième de couverture 

Willowdean est ronde, et alors ? Pas besoin d’être super slim pour s’assumer. Jusqu’au jour où elle rencontre Bo, qui porte un peu trop bien son nom, et ne tarde pas à lui voler un baiser. Mais peut-il vraiment l’aimer ? On lui a tellement dit que les filles comme elle ne sont que des seconds rôles.

Un seul moyen de retrouver confiance en elle : faire la chose la plus inimaginable qui soit… s’inscrire au concours de beauté local présidé par sa propre mère, ex-miss au corps filiforme. Entraînant dans son sillage tout un groupe de candidates hors normes, Will va prouver au monde, et surtout à elle-même, qu’elle aussi a sa place sous les projecteurs.

Mon avis

Dans une petite ville du nom de Clover City où l’événement le plus important de l’année est Miss Lupin Junior, vît une jeune fille de 16 ans : Willowdean. Cette dernière est ronde et l’assume… jusqu’au jour où Bo, un jeune homme séduisant, va faire basculer toutes ses certitudes.

Willowdean est attachante même si je n’ai pas toujours compris ses décisions et réactions qui sont surement dû au chamboulement inattendue dans sa vie : Bo. Beau mais réservé il n’est pas superficiel et se fiche des apparences. Ce personnage m’a plu ! Mais j’ai également aimé la relation qu’entretien Will avec Ellen, sa meilleure amie… Une amitié fusionnelle. D’autres personnages secondaires évoluent dans ce roman qui nous permettent de mieux connaître la personnalité de Will : son écoute, son empathie et sa gentillesse, par exemple. Mais aussi ses problèmes de coeur et les moments difficiles face à l’idiotie de certains adolescents.

Ce livre n’est pas spécialement original, c’est un schéma déjà vu. Toutefois il a tout son charme. Il est à la fois pétillant, drôle mais aussi triste. Il y a de l’amour et de l’amitié ! Mais ce qui s’en dégage tout particulièrement est la morale sur l’apparence, la superficialité. 

Miss Dumplin ou  » Miss Boulette  » est un livre que j’ai aimé même si j’ai trouvé la fin trop rapide… Quelques pages en plus ne m’auraient pas dérangé. J’aurais également aimé connaître une certaine révélation (sans importance pourtant).

Connaissez-vous Miss Dumplin ? Quel est votre avis sur ce livre ?

Parole de Lea.

Mon avis sur Le Voleur de Coeur de Rawia Arroum

5 Mai

Le voleur de coeur de Rawia Arroum

Mes petits cultivores,

Le Voleur de Coeur est un livre jeunesse et fantastique écrit par Rawia Arroum. Il a été publié en avril 2016 aux Editions Michel Lafon. Je remercie d’ailleurs beaucoup ces dernières pour l’envoi de ce roman !

Quatrième de couverture :

Dans un monde où musique et magie ne font qu’un,

Dylan est né privé des deux,

Un véritable handicap qu’il cherche à cacher

Et ce n’est pas son seul secret

Deux cœurs battent dans sa poitrine

Mais l’un n’est pas le sien…

Mon avis :

Le Voleur de Coeur est un roman que j’ai trouvé très original puisque les personnages ont leur propre âme mais doivent leur survie à leur instrument qui ont eux aussi un coeur et une âme. Si leur instrument s’abîme, ils s’affaiblissent.

Mais dans ce monde où la musique peut guérir ou détruire, Dylan cache un secret qui pourrait mener à sa perte. Ce mystère est lié directement aux événements qui vont bousculer sa vie.

Dylan est un jeune homme attachant, parfois un peu bizarre et n’abritant pas toujours des idées très roses. Sa vie prend un jour un nouveau tournant et nous ne savons plus, au même titre que le personnage, si nous nous trouvons dans la réalité ou dans une illusion. Ces énigmes mènent à des passages cauchemardesques et terribles. Pareillement que dans son précédent roman, l’auteure nous laisse décider quel sens nous souhaitons donner à l’histoire. Comme la fin, certaines révélations restent ouvertes. A notre imagination de faire le reste !

Autour de Dylan, évoluent d’autres personnages. Son meilleur ami, Ethan, un garçon sympa, plein de vie et très fidèle. Sa famille, où son père est chef de clan, cache eux aussi un secret et ont un physique positivement pas banal, si je puis dire ainsi. Mais nous faisons aussi la connaissance des  » méchants « . Complètement fous, tout droit sortie de cauchemars, ils sont des éléments indispensables au livre.

Rawia Arroum a une plume que je trouve toujours aussi fluide, belle et prenante. Les pages défilent, nous sommes pressés de découvrir le fin mot de l’histoire. Une fin étrange, comme l’est le roman. Mais j’ai adoré ! Rawia Arroum est une auteure que j’apprécie tant pour son talent que pour sa gentillesse et j’ai hâte de lire d’autres de ses romans.

Connaissez-vous Le Voleur de Coeur ? Quel est votre avis sur ce livre ?

Parole de Léa.

Mon avis sur Les Sept Soeurs de Lucinda Riley

16 Mar

Les sept soeurs de Lucinda Riley Editions Charleston

Mes petits cultivores,

Les Sept Soeurs est une romance sous fond de secret de famille. Ecrit par Lucinda Riley, ce roman a été publié aux Editions Charleston le 12 mai 2015. Le titre original est The Seven sisters : Maia. La date de la première parution fut le 6 novembre 2014

Quatrième de couverture :

À la mort de leur père, énigmatique milliardaire qui les a adoptées aux quatre coins du monde lorsqu’elles étaient bébés, Maia d’Aplièse et ses soeurs se retrouvent dans la maison de leur enfance, Atlantis, un magnifique château sur les bords du lac de Genève.

Pour héritage, elles reçoivent chacune un mystérieux indice qui leur permettra peut-être de percer le secret de leurs origines. La piste de Maia la conduit au-delà des océans, dans un manoir en ruines sur les collines de Rio de Janeiro, au Brésil. C’est là que son histoire a commencé… Secrets enfouis et destins brisés : ce que Maia découvre va bouleverser sa vie.

Mon avis :

Les Sept Soeurs est une romance sous fond de secret familial. Avant sa mort, le père adoptif de ces soeurs, a laissé des indices afin qu’elles découvrent, si tel est leur souhait, leurs origines. Adoptées au quatre coins du monde, chacune a sa personnalité. Douce, dynamique, quelque peu autoritaire etc.

Ce premier tome se concentre sur Maia, une femme indépendante mais qui n’est pas, comme ses soeurs, partie du château. Traductrice, parlant plusieurs langues, elle est restée auprès de son père. Mais les indices laissés l’intriguent et le destin aidant, elle se laisse happée par l’histoire de sa famille avec qui elle partage les liens du sang.

L’auteure nous fait alors voyager à Rio des Janeiro, au Brésil. Deux histoires s’alternent : celle de Maia en quête de ses origines et qui la mène sur les traces d’Izabela, presque un siècle auparavant.

Je me suis beaucoup attachée aux deux personnages et notamment à Izabela, cette jeune femme passionnée qui rêve d’une vie en dehors des codes de la société bourgeoise. J’ai aimé vivre avec elle ses exaltations et ses découvertes. Son histoire est aussi belle que triste et nous entraîne vers le passé, dans un Paris Populaire mais surtout à Rio. Partager cette quête familiale s’est aussi se fasciner pour la construction du Christ Rédempteur, un événement présent tout au long du livre.

Les personnages secondaires, quand à eux, ont toute leur place dans le livre et donnent un sens, plus ou moins bons, à nos deux héroïnes.

Les Sept soeurs est une lecture intense, qui m’a beaucoup émue. Je vous recommande vivement ce début de saga. J’ai hâte de lire la suite même si je pense que chaque tome garde un fil conducteur tout en étant indépendant les uns des autres.

Connaisez-vous les Sept Soeurs ? Quel est votre avis sur ce livre de Lucinda Riley ?

Parole de Léa.

Mon avis sur Dreamology de Lucy Keating

3 Mar

dreamology-725320-250-400

Dreamology est un livre jeunesse de Lucy Keating publié le 11 février 2016 aux Editions Michel Lafon. Je remercie ces dernières qui, au Salon du livre et de la presse jeunesse, offraient à leurs membres blogueuses les épreuves non corrigées lors du petit déjeuner organisé.

Quatrième de couverture :

Et si le garçon de ses rêves était bien réel ?

Depuis son enfance, Alice mène une double vie. La vie réelle, où elle habite seule avec son père… et sa vie en rêves ! Toutes ses nuits sont peuplées d’aventures extraordinaires, de voyages, de rencontres, et surtout d’un garçon de son âge : Max. Au fil des années, ils sont tombés fous amoureux et Alice ne pense qu’à se coucher le soir pour le retrouver.

Mais le jour de sa rentrée au lycée, Alice voit Max. En chair et en os.

Le garçon de ses nuits existerait-il vraiment ?

Mon avis :

Dreamology est un livre à la plume simple, fluide et qui s’adresse à un public jeune. Nous suivons Alice, un personnage à la personnalité attachante qui depuis toujours rêve d’un garçon fabuleux : Max. Mais vient le jour où ce jeune homme apparaît dans la réalité, dans son nouveau lycée. Perd-elle la tête ? Est-ce vraiment lui ?

Le sujet des rêves est abordé avec des explications faciles, de manière assez superficielle. Il n’y a pas, de mon avis, un raisonnement logique mais de toute évidence ce que vît Alice relève de l’imaginaire. La complexité du problème n’est donc pas exploitée comme on s’y attendrait dans un livre ciblant les jeunes adultes / adultes. On se laisse toutefois prendre à l’histoire et j’ai beaucoup aimé suivre les aventures d’Alice et Max.

Les rêves d’Alice sont étranges, comme on pourrait en rêver. Mais son inconscient se mélange à son problème lié à Max.

La fin est prévisible, le tout manque de consistance mais ce roman est simple et efficace !

Connaissez-vous Dreamology ? Quel est votre avis sur ce livre ?

Parole de Léa.

Mon avis sur Le Jardin des secrets de Kate Morton

24 Fév

Le jardin des secrets Kate Morton

Mes petits cultivores,

Le Jardin des secrets est un roman historique écrit par Kate Morton. Je remercie ma copinaute La tête dans les livres de m’avoir offert ce livre qui est une magnifique découverte. Nous avons d’ailleurs fait une lecture commune !

Coup de ❤

Quatrième de couverte :

1913. Sur un bateau en partance pour l’Australie se trouve une petite fille de quatre ans, seule et terrorisée. Le navire lève l’ancre et elle se retrouve à Brisbane. Si le secret de son débarquement est religieusement gardé par ses parents adoptifs, ceux-ci décident, le jour de ses 21 ans, de révéler à Nell les circonstances étranges de son arrivée dans la famille. Les questions se bousculent alors. Bouleversée, elle va devoir entreprendre un long voyage vers ses origines. Une quête difficile pour lever le voile sur près d’un siècle d’histoire familiale…

Mon avis :

Le Jardin des secrets est un livre extraordinaire qui m’a fait voyager à travers trois générations de femmes. Lorsque Nell découvre qu’elle a été adoptée, elle ne peut s’empêcher d’entreprendre des recherches sur ses origines et surtout sur l’étrange Conteuse qui surgit dans ses souvenirs de manière incohérente. Plus tard, la petite fille de Nell, Cassandra, découvre le secret de sa grand-mère et se lance à son tour dans une quête pour percer le mystère de sa famille. Parallèlement, l’auteure nous plonge là où tout a commencé. Des bonds dans le temps, cent ans d’histoire familiale. Là se trouve la magie de ce livre. Une histoire belle et triste, fascinante et passionnante.

J’ai beaucoup aimé les descriptions des paysages et la splendeur du fameux Jardin énoncé dans le titre. Je me suis beaucoup attachée au personnage d’Elisa, une jeune femme différente, forte et qui ne rendre pas dans les codes bourgeois de sa famille. Malgré tout sa vie n’a jamais été facile.

Nell et Cassandra m’ont laissé une drôle d’impression. Ce sont des personnages intéressants mais je les confondais facilement et j’ai trouvé qu’elles faisaient jeunes (la vingtaine) alors qu’elles ont entre quarante et soixante ans environ. Nell est une femme complexe qui a, de mon avis, gâché sa vie en réagissant mal à certaines découvertes. Mais quel plaisir de les suivre dans leur quête !

Autour de ces femmes, les personnages secondaires apportent un plus à l’histoire, des sentiments tels que la haine, l’amour et l’amitié.

Je tiens également à souligner les quelques contes qui parsèment le livre et qui sont de toute beauté. Ils mettent une touche de réalité au livre et c’est très plaisant.

L’auteure nous amène sur des fausses pistes et nous surprend au fil des pages. La fin n’est pas prévisible sauf si vous connaissez déjà la façon de ficeler les intrigues de l’auteure (comme La tête dans les Livres). Le tout n’est donc pas simple et c’est un réel bonheur d’essayer de percer le mystère en même temps que les personnages. La fin du livre n’est pas telle que je l’aurai souhaité, je l’ai trouvé légèrement étrange mais ce n’est que mon avis. Je me suis tellement posée de question tout au long du livre il faut dire, a essayé de tout deviner ! 

En bref, Le Jardin des secrets est une petite merveille, un coup de coeur et une histoire qui me fascine toujours autant après sa lecture.

Connaissez-vous Le Jardin des secrets ? Quel est votre avis sur ce livre de Kate Morton ?

Parole de Léa.

___________________

Lecture commune avec La tête dans les livres. Cliquez sur sa bannière pour lire son avis 🙂

Capture